A propos

A propos

Si le corps humain est pour moi comme une île, son rapport à ce qui le délimite fait de lui un objet entre étanche ou poreux. Tout comme une cellule vit d’échanges intercellulaires, le corps vit de ses interdépendances avec son milieu,
de ses pulsations, de ses mouvements, de ses rétractions, de ses élans.
Ainsi le thème des frontières du corps est au centre de ma recherche artistique. Il me permet de concilier mon intérêt pour l’anthropologie et mon goût pour les arts visuels. 

En interrogeant l’image du corps humain, chaînon répétitif de notre humanité, j’établis une analogie entre frontières géographiques et frontières du corps.

Au cours des trois dernières décennies cette notion de frontière est devenue centrale. Les transformations géopolitiques du monde, les révolutions technologiques et numériques ont ouvert sur de nouveaux espaces, face auxquels le corps humain est amené à se repositionner.

Univers en expansion, expansion numérique et mondialisation ont bouleversé nos représentations du monde. L’espace contemporain complexe et pluriel modifie nos repères spatiaux et par conséquent notre présence au monde, notre rapport physique au monde.

Durant ma pratique artistique les mutations de nos environnements proches et lointains ont été telles que ma vision du corps s’est métamorphosée plusieurs fois, donnant à voir le corps comme…